J'ai "découvert" Michel Serres il y a un peu plus de 20 ans.
Il intervenait à l'époque dans une série documentaire passionnante de Robert Pansard-Besson, intitulée "Tours du Monde, tours du ciel".
Tout au long des 10 épisodes de la série, Pierre Lena, l'astrophysicien, nous expliquait comment les hommes s'étaient intéressés, depuis la nuit des temps, aux étoiles qui éclairaient justement leurs nuits. Et Michel Serres, le philosophe, d'essayer de nous faire comprendre pourquoi ils l'avaient fait.

Du visionnage de cette série, j'ai gardé beaucoup de sympathie pour Michel Serres, et je dois dire que tout ce que j'ai pu entendre ou lire de lui, dans les années qui ont suivi, a renforcé mon admiration pour cet homme. Son immense culture, visiblement doublée d'une facilité de contact propre aux Grands Hommes, n'ont cessé de me fasciner.
Plus récemment, il y eût, par exemple, cet article où il est question de compétence et d'autorité, sujets qui me touchent particulièrement...
Et aussi cette autre publication, où il est encore beaucoup question de "Petite Poucette".

C'est donc sans surprise que j'ai eu l'envie de lire "Petite Poucette", le dernier manifeste de Michel Serres.
Et je n'ai pas été déçu ; dans un style à la fois riche (je serais un peu tenté d'ajouter "évidemment" !), abordable et quasiment ludique, Michel Serres nous parle du Monde Nouveau, qui sera à l'image de "Petite Poucette".
Petite Poucette tient le Monde entre ses doigts, ou plus précisément elle le tient entre ses pouces qui galopent sur le clavier de son téléphone portable. Ce portable qui rend le savoir accessible à tous, partout. Plus besoin de professeurs ni de bibliothèques, plus besoin de frontières ni de passeports, et plus besoin non plus de dirigeants... puisque tout est accessible du bout des doigts pour tous, que chacun peut en savoir autant que son voisin, gueux ou puissant, et que chacun peut décider en son propre nom, sans passer par l'intermédiaire d'un quelconque représentant désigné ou auto-proclamé.
La révolution du "cinquième pouvoir" - le pouvoir des datas - est en marche,
Michel Serres nous invite à y réfléchir, et nous encourage à y prendre part avant qu'elle nous échappe, canalisée, écrasée par un dinosaure institutionnel qui pourrait (mal) nous surprendre...


Petite_Poucette.jpg
Editions Le Pommier - 9,50€

tours_du_monde.jpg
EDP Sciences - 49,00€