The.Matrix.png

Ami lecteur - je devrais dire "récent" lecteur, vu l'âge de ce blog - tu ne t'attends sûrement pas à trouver ici une critique cinématographique.
Et si je te dis que ça va causer d'une trilogie sortie entre 1999 et 2003, forcément tu vas penser que je n'ai pas toute ma tête. Et tu n'auras pas forcément tort ! Mais pas comme tu le crois (ça serait trop simple, hein ?!).
Mais au fond tu as raison, car pour être tout à fait exact je ne vais pas me lancer dans une critique, mais simplement te dire à quel point j'ai pris une claque dans la tronche en visionnant ces jours derniers la trilogie "Matrix"... J'avoue qu'en première lecture, je n'avais pas forcément capté toute la portée de ces trois opus, d'autant que quelques années avaient passé entre le "Matrix" originel et les deux suivants.
Mais là, en les regardant tous les trois, du haut de ma quarantaine affirmée (et assumée !), je dois bien dire que je n'en suis pas sorti indemne ; à des images très spectaculaires (je suis fan du cinéma de Hong Kong), s'ajoutent quelques questions existentielles sur la relativité du réel, la cohabitation entre les peuples, la force de l'amour, le destin, la causalité et la question du choix...
En relisant les critiques du public d'un certain public de l'époque, je suis assez surpris de la réaction de rejet générée par "The Matrix Reloaded" et "The Matrix Revolutions" ; à croire que ces critiques ont été écrites exclusivement par les geeks et/ou nerds de l'époque, qui cherchaient du rationnel et de la cohérence, là où les frères Wachowski nous proposent plutôt des métaphores. Et mis à part les scènes d'invasion mécanisée de "Révolutions" - qui rappellent malheureusement trop "Independance Day" - il faut bien avouer que le parti pris esthétisant des bastons et autres confrontations musclées ajoute au charme de l'ensemble. Et même si c'est souvent un poil "too much", il n'empêche que les références à d'autres films ou à la BD sont clairement énoncées...
Honnêtement, je n'aurais pas cru à l'époque que cette trilogie vieillirait si bien... au moins à mes yeux (et puis, bon, à peine 7 ans pour le dernier opus, c'est pas canonique non plus !). Et surtout, je n'aurais pas cru qu'elle me "secouerait" autant, maintenant que je suis devenu un grand garçon !
Finalement je dois être trop bon public !!!


Neo_Smith.jpg